Contrat d'objectifs

Projet d'établissement : Bienvenue

Par admin rene-cassin-montigny-en-ostrevent, publié le mardi 11 juin 2013 16:00 - Mis à jour le mardi 30 septembre 2014 15:46

 

 

 

 

Académie de LILLE

 

Contractualisation par objectifs

 

                       

 

                       

 

 

 

 

 

  CONTRAT D'OBJECTIFS 2013 - 2016

                       

                        loi n° 2005-380 du 23 avril 2005 d'orientation

                        et de programme pour l'avenir de l'école

 

 

Entre les soussignés : Monsieur Jean-Jacques POLLET

 

Recteur, chancelier des universités de l'académie de Lille

 

et Monsieur Jean-Luc PRUNIER

 

Proviseur, représentant le lycée professionnel René Cassin de Montigny en Ostrevent

 

           

Ce contrat représente l'engagement de tous les acteurs.  

 

 

 

 

 

Article 1 : objet du contrat

 

La dynamique de projet mise en place doit permettre à la communauté éducative de se mobiliser, dans son ensemble et notamment à travers le conseil pédagogique, afin de conduire les élèves à la réussite.

 

Le présent contrat d'objectifs, conformément au décret n° 2005-1145 du 9 septembre 2005, définit les objectifs que l'établissement s'engage à atteindre pour satisfaire aux orientations nationales et du projet académique. Il mentionne les indicateurs qui permettront d'apprécier la réalisation de ces objectifs.

 

 

Article 2 : collectivité territoriale de rattachement

 

Le contenu du présent contrat a été communiqué, par l'établissement, à la collectivité territoriale au moins un mois avant la réunion du conseil d'administration portant sur le projet de contrat.

 

 

Article 3 : engagement de l'établissement

 

L'établissement s'engage à viser les objectifs décrits dans l’article 7 du présent contrat.

 

 

Article 4 : engagement de l'autorité académique

 

L'autorité académique s'engage à accompagner la mise en oeuvre du contrat d'objectifs sur les champs suivants:

 

  • Expertise, conseils et/ou aide à l'évaluation par les corps d'inspection,
  • Formation,
  • Soutien à l’innovation et à l’expérimentation,
  • Aide des conseillers techniques et des services.

                                                    

 

 

Article 5 : suivi-évaluation, bilans d’étapes

 

Le chef d'établissement, s'engage à adresser au recteur, sous couvert du Directeur Académique des Services de l’Education nationale, à l'issue de chaque année scolaire, un compte-rendu d'exécution du contrat, notamment au travers du rapport annuel sur le fonctionnement pédagogique prévu par les textes.

 

 

Article 6 : durée

 

Le contrat est prévu pour une durée maximale de   3   ans, à compter du : 01/09/2013

 

 

 

 

 

Article 7 : objectifs contractualisés

 

Objectif 1

 

Descriptif de l'objectif : :

Communiquer et valoriser l’établissement afin d’améliorer le recrutement des élèves.

 

Indicateur(s) :

  • Taux de  pression en 2de PRO  TISEC, TEMSEC  et TCB et 2de CAP  Menuisier Installateur
  • Interventions à destination des collégiens (au lycée et dans les collèges ou forums)
  • Stages d’Immersion

 

 

 

Etat des lieux, commentaires :

 

Le  LP fait  malheureusement les frais d’une très mauvaise image de marque dans le bassin  depuis des décennies malgré les débouchés qu’offrent  encore les formations : Des sections porteuses sont paradoxalement les moins remplies lors du 1er tour de l’affectation (Bois et Energie). Des 6 LP publics du douaisis, l’établissement est le moins demandé  par les élèves (quadruple sanction : baisse du nombre d’élèves en LP, lycées douaisiens  demandés en priorité, développement de l’apprentissage et image de marque de l’établissement)

Les formations offertes par le lycée ne sont  pas toujours lisibles aux yeux des collégiens : Dénominations trop complexes, confusions  dans les représentations des métiers, méconnaissances des débouchés en terme d’emplois, peu de sensibilisation à l’éco-construction…

Le lycée participe par contre, grandement, à la résolution du problème des élèves non affectés : en 2012, 43 élèves non affectés ont été repris au Lycée  dont 14 en 2de TISEC et TEMSEC avec  des profils inadaptés (3éme d’insertion, CAP.. )  Le Niveau 2de devient alors extrêmement difficile à  gérer.

Le lycée doit absolument renforcer sa politique de communication et aller au devant des futurs élèves et casser les préjugés.

 

 

 

Déclinaison possible de l’objectif en plusieurs axes (3 au maximum)

 

 

Progressions fixées dans le degré d'atteinte de l'objectif (en fonction des indicateurs choisis):

 

Taux de  pression en 2de 

Indicateur

2011

Indicateur

2012

Cible 2013

Cible 2014

Cible 2015

1CAP2 MENUISIER INSTALL ATEUR

0.7

0.8

0.9

1

>1

2DNDPRO  TMSEC

0.5

0.6

0.8

1

>1

2DNDPRO  TISEC

0.4

0.6

0.8

1

>1

2DNDPRO TECH CONSTRUCTEUR BOIS

0.7

0.8

0.9

1

>1

 

 

 

Indicateur

2011

Indicateur

2012

Cible 2013

Cible 2014

Cible 2015

Interventions à destination des collégiens

(au lycée et dans les collèges ou forums)

 

       10

 

 

15

 

20

 

25

 

30

 

 

 

 

Stages d’Immersion

Indicateur

2011

Indicateur

2012

Cible 2013

Cible 2014

Cible 2015

3ème Générale

 

11

 

 

15

 

 

20

 

25

 

35

3ème Segpa

 

47

60

65

65

 

65

 

Actions prévues :

 

  • Rétablissement  d’une liaison forte avec tous les collèges du bassin (SEGPA comprises) : chaque  enseignant du  lycée se verra attribué une mission d’« ambassadeur » auprès d’un collège : travail avec l’équipe de direction, les professeurs principaux, animations collectives, témoignages d’élèves et de professionnels .débouchant sur un déplacement au lycée  ou des stages d’immersion.

 

  • Exploitation du stage : dialogue  Ambassadeur -  Elève - professeur Principal du collège

 

 

  • Visites de l’établissement et séances d’information à destination des professeurs principaux de collège.

 

  • Création d’un PowerPoint  ou d’un film sur les métiers et les formations  préparées au lycée.

 

 

  •  Construction  d’un outil pédagogique démontable et  transportable dans les collèges (mini maison) sur lequel nos élèves pourront faire des démonstrations de leurs savoir-faire (effet visuel).

 

  • Mise en place de fiches qualité croisées pour les immersions et les interventions au lycée et dans les collèges.

 

 

  • Renouer des liens de partenariat avec la municipalité de Montigny : ateliers municipaux, rénovation …

 

  • Partenariat  avec la Communauté d’agglomération du Douaisis dans le cadre de l’éco-quartier du Raquet.

 

 

  • Participation systématique du LP aux  différents forums et salons traitant de l’habitat et du développement durable dans le douaisis.

 

 

 

 

Objectif 2 :

 

 

Descriptif de l'objectif : Conserver les élèves en évitant les sorties prématurées  en cours de Cycle

 

Indicateur(s) :

Taux d’absentéisme

Nbre d’exclusions de cours

Abandons en cours d’année

 

 

Etat des lieux, commentaires :

 

Une  part non négligeable des élèves qui arrivent au lycée cumulent  des difficultés scolaires, sociales et affectives énormes. Ces élèves sont bien souvent en rejet de l’école, de ses contraintes (assiduité, travaux écrits, règles de vie, concentration..). Le risque que  tous les ans , une partie d’entre eux  soient tentée de quitter le lycée est latent pour des cursus qui paraissent, à leurs yeux, plus attirants (formation offertes par la mission locale, apprentissage…). Ces départs traduisent également  une volonté d’arrêter définitivement les études.  Les enquêtes que nous menons auprès de ces jeunes, l’année suivante, montrent que dans  près de 90% des cas leur situation est au point mort. Par ailleurs ces sorties prématurées mettent constamment en péril la structure pédagogique de l’établissement.

 

 

Déclinaison possible de l’objectif en plusieurs axes (3 au maximum)

 

 

Progressions fixées dans le degré d'atteinte de l'objectif (en fonction des indicateurs choisis):

 

 

 

Présentation de l'indicateur

Indicateur 2011

Indicateur 2012

Cible 2013

Cible 2014

Cible 2015

Taux d’absentéisme

 

15.44%

 

15.71%

 

15.0%

 

14.0%

 

13.5%

Nbre d’exclusions de cours/ Eff Rentrée

 

1.46

 

1.60

 

1.35

 

1..2

 

 

1

Abandons en cours d’année

Nb/eff d’entrée

 

 

Toutes divisions :

43 (14.6 %)

 

dont :

- 2 Cap : 11(16.6 %)

- 2d Pro : 17  (22.6%)

 

 

30 (9.64%)

 

 

10 (13.15%)

9 (12.0%)   

 

 

9.0%

 

 

12%

11%

 

 

8.5%

 

 

11%

10%

 

8%

 

 

10%

9%

 

 

 

 

 

Actions prévues :

 

  • Repérage des décrocheurs de façon plus précoce et par anticipation :

Réintroduction du LYCAM  et exploitation plus fine des résultats

Des enseignants  mieux représentés dans la cellule de veille

Renforcement du tutorat.

Meilleure exploitation des entretiens individualisés de pré rentrée en prévoyant des plages communes rendant les concertations possibles dès la constitution de l’emploi du temps.

 

  • Mise en place, pour les  élèves entrant en 2de  PRO et CAP, d’un dispositif permettant  aux élèves de tourner sur tous les ateliers  pendant quelques semaines pour corriger, à la marge, des « erreurs » d’orientation sources de décrochage.

 

  • Dans le cadre de l’expérimentation au sein des EPLE placer très tôt dans l’année scolaire  la 1 ère période de PFMP de 2 semaines pour les 2des Pro et  CAP afin de donner une idée rapide des contraintes ou de l’épanouissement que l’on peut trouver  dans les métiers choisis par les élèves. Ajout d’un questionnaire dans le livret de stage   afin de mesurer si leur choix est confirmé. Cette période devra être négociée et formalisée avec les entreprises afin de fixer les objectifs. Un bilan sera tiré annuellement de cette expérimentation.

 

  • Accompagnement pluridisciplinaire  à la recherche d’entreprises pour les PFMP : travail sur le CV, les savoir-être et la présentation orale en face à face ou au téléphone.

 

  • Redéfinition en conseil pédagogique des contenus et des objectifs liés aux heures d’AP et d’AI en 2de.

 

  • Développer, dans le cadre du CESC,  les actions éducatives   permettant  la mise en place des conditions nécessaires pour vivre ensemble : respect des biens, de soi et de l’autre, prévention violence.

 

  • Mise en place d’un système alternatif aux exclusions de cours génératrices de décrochage : punitions et sanctions harmonisées à la  pré-rentrée.

 

  • Systématiser le suivi de cohortes

 

  • Afin de mieux partager les informations et mieux associer les parents, le lycée s’est doté d’un logiciel privé de suivi de scolarité. Près d’un tiers des parents le consulte via Internet, il faut multiplier les moments de formation des parents (réunions de début d’année, inscriptions, réinscriptions, réunions parents professeurs..).

 

  • Améliorer les relations avec les entreprises par la mise en place d’un rendez-vous annuel autour d’une thématique fédératrice.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Objectif 3 :

 

Descriptif de l'objectif :   Elever le niveau de qualification des élèves en améliorant les résultats aux examens et en favorisant les poursuites d’études

 

Indicateur(s) :

 

-Résultats aux examens  Ecarts avec les résultats académiques (formations équivalentes)

-Nombre  d’élèves éliminés pour absence à au moins une épreuve (écrite, orale ou PFMP incomplètes)

-Poursuites d’études  en BTS

 

Etat des lieux, commentaires :

 

            Le lycée connait depuis au moins 6 ans, un déficit de résultats aux examens par rapport aux taux académiques (à séries équivalentes). Habitué davantage  à préparer au BEP et au CAP, il a encore du mal à amener le même type d’élève au niveau BAC. Beaucoup d’élèves sont effrayés par la somme de travaux personnels à rendre en terminale et préfèrent, parce qu’ils se dévalorisent, éviter les épreuves ou les bâcler.

 

            Toutefois, les derniers résultats obtenus à la certification intermédiaire du BEP sont encourageants et laissent espérer des marges de progression futures quant au baccalauréat.

             De plus, l’histoire récente du lycée montre que d’anciens élèves ont su tracer des parcours d’excellence :

  • Parcours CAP Bac pro, entrepreneur maintenant, cet ancien élève nous prend des élèves en PFMP
  • 1  élève de TMA en licence Pro
  • 1 jeune fille  Meilleure apprentie de France Carreleur Mosaïste (2009)
  • 1 élève  3ème aux olympiades régionales des métiers (installation chauffage)…

           

Par ailleurs, le lycée n’avait  pas  de tradition de poursuite d’étude après le Bac Pro (0 en 2011), le développement  des Bac Pro  3ans  dans l’établissement semble avoir créé une dynamique dans ce sens depuis l’an dernier. Des visites depuis 2011, avec des élèves de 1ère, des lycées Baggio et Jean Prouvé ont été suivies de candidatures plus nombreuses dans APB.

 

Déclinaison possible de l’objectif en plusieurs axes (3 au maximum)

 

Progressions fixées dans le degré d'atteinte de l'objectif (en fonction des indicateurs choisis):

 

Présentation de l'indicateur

Indicateur

2012

Indicateur

2013

Cible 2014

Cible 2015

Cible 2016

Résultats aux examens

CAP

BEP

Bac Pro

(écarts Res Acad.)    

 

Ecart Acad.

- 7,57%        (71.43%)  

+ 3.34%       (75.44%) 

- 22.04%      (51.90%)

    

 

 

 

 

 

 

 

 

e  ≤ - 4%

e  > 4%

e  ≤ -15%

 

 

 

e  ≤ -15%

e  > 4%

e  ≤ -10%

 

 

 

e  > 0%

e  > 4%

e  ≤ -7%

 

  %  d’éliminés pour absence à au moins une épreuve

CAP

BAC PRO

 

 

 

 

(8)           14.3%

(17)         21.5%         

 

 

 

 

12%

15%

 

 

 

10%

10%

 

 

 

9%

5%

% Poursuites d’études  en BTS

   Dossiers retenus

             Inscrits

 

 

 

9             11.3%

7                8.9%

 

 

 

13%

10%

 

 

15%

12%

 

 

18%

15%

 

 

Actions prévues :

 

- Mise en place 2 séries d’épreuves communes en BEP et en Bac PRO, la 1ère reprenant toutes les matières en ponctuel (comme pour un candidat individuel) afin de mobiliser toutes les connaissances.

 

- Préparation à l’oral de la sous épreuve E31 : présentation d’un dossier d’activité  devant un jury composé  de professeurs (EG et EP) et d’un membre de l’équipe de direction.

 

- Préparation dès la seconde à la restitution des PFMP sous formes écrites et orales

 

- Mise à disposition des élèves (au CDI, en classe et en ligne) des règlements d’examen

(épreuves, modalités de passage, coefficients) que certain élèves semblent ignorer jusqu’au dernier moment.

 

- préparation en AP à l’oral de contrôle

 

- Mise en ligne d’un guide de conseils et de bonnes pratiques pour aborder les épreuves écrites et orales du BEP et du Bac Pro

 

- Mise en place et renforcement d’échanges réguliers dès la 1ère avec les lycées porteurs de BTS : Labbé Douai dans le cadre du lycée des métiers, Baggio Lille, Jean Prouvé Lomme et entamer une coopération avec le lycée Jacques Le Caron d’Arras.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fait à                                    , en trois exemplaires, le :

 

 

 

 

Le Recteur de l'Académie de Lille :                     Visa du Directeur Académique des services

                   de l’Education nationale,

                   Directeur des services départementaux

                   de l’Education nationale du Nord

 

 

 

 

 

 

Le Chef d'établissement :